Dans cet article :

    Google Analytics 4 : Bilan un an jour pour jour après sa sortie

    Cela fait maintenant un an que Google Analytics 4 est sorti, le 14 octobre 2020. Il n’y a actuellement pas de statistiques officielles sur le taux de pénétration de Google Analytics 4 par rapport à son prédécesseur. Ce qui est certain, c’est que l’outil est de plus en plus adopté sur les sites web.

    Alors quel bilan peut-on tirer de cette nouvelle version un an après ? Le marché est-il convaincu par cette nouvelle version ou est-ce une transition qui s'opère dans la douleur ?

    Sommaire :

    - Google Analytics, une early access trop early ?

    - Quelles sont les nouveautés GA4 encore attendues ?

    - Les changements en place sur cette nouvelle interface 

    - Nos recommandations pour adopter Google Analytics 4

    icon_double2Google Analytics 4, une early access trop early ?

    Les habitudes ont la vie dure. Certains changements majeurs ont pu déstabiliser les analystes comme la disparition du taux de rebond ou bien la disparition des “Vues”. L’exclusion des sites référents “polluants” comme les sites de paiement bancaire était également une fonctionnalité absente. Elle a ensuite été ajoutée. Cette absence remarquée a failli faire basculer Google Analytics 4 à l’état de mise à jour régressive de Google Analytics 3 (UA).

    Depuis sa sortie, Google Analytics 4 a connu plusieurs évolutions. Il faut rappeler qu’il s’agit d’une version bêta dont la version finale ne sortira pas avant 2022.

    Google Analytics 4

    icon_double2Quelles sont les nouveautés GA4 encore attendues ?

    On entend beaucoup parler d’intelligence artificielle et de prédiction. C’est une promesse de Google Analytics 4. Google souhaite s’adapter aux injonctions du législateur (la CNIL pour la France) et veut combler la perte de données engendrée par les plateformes de gestion du consentement (ou bandeau à cookie) par des prédictions (Nous vous expliquons d’ailleurs comment limiter la casse au sujet des CMP dans cet article).

    Ces conversions modélisées, bien qu’alléchantes, ne semblent pas être disponibles pour le moment.

    icon_double2Les changements en place sur cette nouvelle interface  

    • Les nombreux évènements trackés nativement par le script Analytics de base. (pages vues, défilement, clics sur des liens externes, recherches internes, vidéos)
    • La possibilité de créer de nouveaux évènements sans rajouter de scripts supplémentaires. Un système de gestion de déclencheurs comparable à Google Tag Manager est implémenté. 
    • La création de rapport d’exploration
    • Le tracking des applications mobiles dans la même interface

    icon_double2Nos recommandations pour adopter Google Analytics 4

    Google Analytics 4 a peut être souffert d’une béta trop hâtive qui aurait pu s'apparenter à une version alpha car il n’était pas vraiment possible de suivre les performances de ses campagnes Google Ads le jour de sa sortie. Aujourd'hui, l’essentiel semble y être. Mais on attend encore avec impatience les conversions modélisées. Alors, faut-il migrer vers Google Analytics 4 ? Si l’on considère qu’il n’y aura plus jamais aucun développement sur l’ancienne version, et qu'il ne sera, à priori, jamais possible de migrer les données de l’ancienne version vers la nouvelle, alors le passage à GA4 est presque inéluctable. Si vous êtes propriétaire d’un site web :

    • Nouveau site web : Installez directement Google Analytics 4
    • Ancien site web : Conservez l’installation d’Universal Analytics mais installez quand même rapidement Google Analytics 4 car l’historique de données dans GA4 n’est pas rétroactif. Plus vous installez GA4 tôt, plus vous aurez de l’historique.

    On peut encore à ce jour installer une ancienne version de Google Analytics mais pour combien de temps encore ?

    Nouveau call-to-action

     

     

    L'auteur
    Nathan Sanchez
    Nathan Sanchez

    Data Manager à l'agence PumpUp, j'installe des outils de tracking sur les sites web de nos clients afin d'analyser et mesurer leur audience. Mon but est de proposer des analyses pertinentes pour calculer le retour sur investissement des campagnes d'acquisition et permettre leur optimisation.

    Pour aller plus loin

    Comment gérer son SEO sur un site multilingue ?
    Comment bien gérer le développement de son site multilingue ?
    Pourquoi travailler son SEO international ?