Dans cet article :

    Bien se préparer à l'export avec le marketing digital

    Vous souhaitez vous exporter à l’étranger mais vous ne savez pas par où commencer avec le marketing digital international

    Je vous dévoile les 5 piliers indispensables de votre stratégie export pour bien vous lancer. 

    Site internet ou Landing Page

    Le choix entre site internet et landing pages se fait selon votre stratégie internationale. En sachant que si un marché étranger fonctionne, il faudra alors un vrai site pour que la situation devienne pérenne. Mais les landing pages peuvent être un bon début dans votre stratégie export

    Si votre site internet contient peu de pages, il est préférable de dupliquer ce site en plusieurs langues, soit avec de nouveaux noms de domaine, soit en utilisant des sous-répertoires par langue. 

    Vous pouvez également choisir de ne traduire que quelques pages de votre site dans un premier temps, en laissant de côté la partie blog par exemple. 

    Enfin, si la structure de votre site est trop complexe et le nombre de pages trop élevé pour travailler rapidement votre stratégie export, vous pouvez choisir de créer des Landing Pages

     

    Référencement : SEO vs SEA

    Pour référencer votre site sur les moteurs de recherche, deux choix s’offrent à vous : référencement naturel ou référencement payant. 

    Si vous avez opté pour la Landing Page, le SEA est l’unique solution puisque Google ou Bing ne vous placeront pas en première page avec une simple landing page. 

    Si votre choix s’est porté sur un véritable site internet, vous aurez le choix entre SEO, SEA ou les deux. 

    Dans le meilleur des cas, vous avez la possibilité de travailler ces deux leviers qui sont complémentaires. Mais bien souvent lorsque l’on se lance à l’export, on souhaite des résultats concrets rapidement pour savoir si l’on a choisi la bonne stratégie, le bon positionnement et le bon marché. 

    Seul Google Ads permet un référencement quasiment immédiat tout en haut des résultats de recherche. 

    C’est pourquoi nous préconisons toujours Google Ads, Bing Ads ou des régies sur les marchés spécifiques comme la Chine ou la Russie avec nos partenaires privilégiés pour vous lancer à l’international. 

    Si vous souhaitez en savoir plus sur Google Ads à l’international, je vous invite à consulter mon précédent article : Réussir vos campagnes Google Ads à l’international

    Lorsque vous obtenez de premiers résultats et pouvez commencer à mesurer votre ROI à l’export, il est ensuite important de démarrer une stratégie SEO internationale sur les marchés les plus performants. 

     

    Optimiser les réseaux sociaux 

     

    En complémentarité du site et de son référencement, il est important de définir une stratégie sur les réseaux sociaux. 

    Choisir les bonnes plateformes sociales

     

    Lors de la phase de veille stratégique, vous évaluez les réseaux sociaux les plus adaptés à votre secteur sur le marché : culture, comportement des consommateurs dans les pays ciblés. 

    Exemple

    En btob en Allemagne, vous devez vous intéresser autant à Xing qu’à Linkedin. C’est en effet le premier réseau de networking professionnel dans ce pays. 

     



    Utiliser le bon ton marketing

    Après avoir choisi les plateformes sociales les plus pertinentes, il faut également adapter le message en fonction du persona dans le pays cible. En effet, il ne suffit pas de dupliquer et traduire les posts si l’on souhaite mener une stratégie gagnante. Chaque marché ayant ses spécificités, ce qui fonctionne dans un pays peut ne pas fonctionner dans un autre. Le ton marketing et les visuels peuvent donc être différents. 

     

    CRM & Inbound Marketing

    Certains d’entre vous utilisent déjà l’Inbound Marketing et en retirent des bénéfices majeurs sur le marché français. Pourquoi ne pas exporter cette stratégie inbound à l’international

    Lorsque vous identifiez vos marchés à fort potentiel, vous pouvez commencer à produire du contenu adapté à votre nouvelle cible, développer vos réseaux sociaux et votre référencement. Tout ce contenu pourra être réutilisé dans des campagnes Inbound spécifiques selon les caractéristiques de votre marché visé. 

    Vous pourrez y ajouter de nouveaux cas clients situés dans les zones ciblées. 

    Pour mener à bien vos stratégies Inbound, il est important d’avoir un CRM performant (ex : Hubspot ) et dont vous savez tirer tous les bénéfices de l’outil. 

     

    Mesurez vos performances et le ROI

    Une fois lancés à la conquête de l’export, il faut mesurer vos performances et le ROI de votre stratégie marketing internationale. 

     

    Avec Google Analytics, vous pouvez mesurer les performances sur chacun de vos marchés en créant des vues différentes par pays. 

     

    En moyenne, il vous faudra :

    • 4 à 6 mois pour mesurer les premières tendances du marché : produits, services, messages marketing. 
    • 1 à 2 ans  pour pouvoir mesurer vos premiers retours sur investissement. 



    Chaque pilier cité ci-dessus est important pour votre marketing digital international. Si vous avez des questions ou souhaitez un accompagnement pour vous lancer à l’export, notre équipe vous accompagne dans chacune de ces étapes. 

    Vous pouvez me contacter sur mon profil Linkedin ou prendre RDV pour plus d’informations. 

     
    L'auteur
    Amélie Benoit
    Amélie Benoit

    Traffic Manager chez PumpUp. J’utilise mes connaissances techniques en marketing digital et e-business pour développer votre présence et rentabilité sur le web. Et parce que le web est en perpétuelle évolution, je vous aide à décrypter les dernières tendances.

    Pour aller plus loin

    SEO : Internaliser vs Freelance vs Agence
    Quelle ancre de lien choisir pour un bon netlinking ?
    Le copywriting, c’est quoi ? Comment écrire pour vendre ?