Dans cet article :

    Comment fonctionne la facturation sur Bing Ads ?

    La facturation Bing Ads est souvent confondue à tort à celle de Google Adwords. Pourtant, que ce soit en matière de publicité internet ou d’enchères, le système de gestion des annonces Microsoft Advertising est unique en son genre. Cet article vous amène au cœur de cet engrenage réglé au coup par clic. Accédez aux secrets de la facturation Bing Ads pour mieux gérer le budget de votre campagne de référencement payant sur Advertising.

     

    Le CPC, la base de la facturation bing Ads

    Malgré le fait que Bing Ads soit devenu Microsoft Advertising, le coup par clic (CPC) est resté son système de facturation par défaut. Encore appelé Paiement par clic (PPC) ou Cost per clic en anglais, le CPC est le mode de facturation le plus courant en matière de publicité internet. Conscient de son niveau d’efficacité, Microsoft l’applique pour facturer les annonceurs qui utilisent sa plateforme comme support pour la promotion de leurs produits.

    Sur Advertising, les campagnes de référencement payant sont gérées à travers des annonces et des groupes d’annonces. Une annonce est une publicité diffusée auprès de potentiels clients, tandis qu’un groupe d’annonce est un ensemble constitué d’au moins une annonce et un mot clé. En appliquant le CPC, Microsoft ne facture un annonceur que lorsqu’un internaute clique sur l’une de ses annonces, d’où le l’appellation « coup par clic ».

     

    Coût réel des mots clés

    Une fois que vous souscrivez au système de facturation bing Ads, vous pouvez créer des annonces et enchérir sur des mots clés. Le montant de l’enchère définie est déduit de votre budget de campagne chaque fois qu’un utilisateur clique sur votre annonce. Le coût réel de chaque mot clé ou emplacement varie en fonction des éléments suivants :

    • Votre enchère sur un mot clé ou un emplacement. C’est le montant maximal qui peut vous être facturé lorsqu’un internaute clique sur votre annonce.

    • Les enchères incrémentielles. Dans ce cas, le coût de l’enchère varie en fonction des ajustements que vous aurez vous-même définit (emplacement géographique, un jour de la semaine, une heure de la journée…) pour cibler vos potentiels clients. Chaque ajustement effectué est associé à un critère de ciblage. Et, chaque fois que l’un de ces critères de ciblage est satisfait et que votre annonce reçoit un clic, vous payez uniquement pour l’ajustement auquel il correspond.

     

    Les types d’enchères de Microsoft Advertising

     

    Les enchère Automatiques

    Les enchères automatiques sont des stratégies d’enchères définies en temps réel par l’algorithme de Microsoft Advertising. On distingue : le coup par clic amélioré, le Maximize Clicks, le Maximize Conversions, le CPA cible, et le ROAS cible.

     

    Le coup par clic amélioré

    Le CPC amélioré est désormais la facturation bing Ads par défaut. Plus autonome qu’une enchère manuelle, elle ne nécessite pas l’intervention d’une agence de référencement payant pour être mise en place. En fonction de vos objectifs commerciaux, vous définissez vos enchères de groupes ou de mots clés et Advertising se charge du reste. Son algorithme ajuste vos enchères de manière automatique et ce en temps réel. Il les augmente pour les recherches les plus pertinentes, et les rabaisse lorsque sont effectuées les recherches les moins pertinentes.

     

    Maximize Clicks (maximisez les clics)

    Le Maximize Clicks est une stratégie d’enchères automatiques plus élaborée que le coup par clic amélioré. Contrairement à ce dernier, vous n’êtes pas tenus de définir des enchères de groupes d’annonces, Microsoft le fait à votre place. Son algorithme définit vos enchères et les ajuste en temps réel. Néanmoins, vous avez la possibilité de définir un CPC maximum pour limiter Advertising dans ses fluctuations d’enchères.

     

    Maximize Conversions (maximisez les conversions)

    De même que le Maximize Clicks, cette stratégie n’a pas besoin d’une définition d’enchères de groupes d’annonces ou de mots clés. Microsoft fixe vos enchères automatiquement et en temps réel, tout en respectant la limite globale que vous aurez définit. Pour accéder à cette stratégie de facturation, vous devrez avoir obtenu au moins 15 conversions au cours des 30 derniers jours. Cependant, si votre campagne tombe en dessous de ce seuil dans les 30 jours suivant votre souscription, vous cesserez d’en bénéficier.

     

    CPA cible

    La facturation au coup par acquisition (CPA) cible est une stratégie d’enchères dédiée aux annonceurs ne souhaitant pas dépasser un coût précis malgré la gestion automatique de leurs campagnes. Ici, tout ce que vous avez à faire c’est fixer votre coût d’acquisition, puisqu’Advertising étudie lui-même les paramètres de données et les historiques. Définissez votre budget et votre CPA moyen cible sur 30 jours, l’algorithme se chargera de définir vos enchères en temps réel afin que vous atteigniez la moyenne souhaitée.

     

    ROAS cible (retour sur les dépenses publicitaires)

    Avec cette stratégie de facturation bing Ads, vous définissez juste vos budget et ROAS moyen sur 30 jours et rien d’autre. L’algorithme de Advertising définit lui-même vos enchères de manière automatique et ce, en temps réel. Plus besoin de définir vos enchères de groupes d’annonces ou de mots clés, tout est géré par Microsoft. Néanmoins, vous pouvez définir un CPC max pour vous assurer de payer un montant raisonnable par clic individuel.

     

     

    Les enchères manuelles

    Les enchères manuelles vous permettent de contrôler vous-même votre budget. Définissez le prix le plus élevé que vous pourrez payer chaque fois qu’un internaute cliquera sur l’une de vos annonces. Les enchères manuelles se subdivisent en enchères par défaut et enchères personnalisées.

     

    Enchères par défaut

    Avec les enchères par défaut, c’est vous-même qui définissez votre stratégie d’enchères lors de la création d’un groupe d’annonce. Une fois définie, cette enchère s’appliquera de manière automatique à chaque mot clé du groupe d’annonce.

     

    Enchères personnalisées

    Les enchères personnalisées sont similaires aux enchères par défaut, sauf qu’ici vous avez la possibilité de définir une enchère pour un mot clé spécifique. En effet, en plus de l’enchère par défaut définie au début de la campagne, vous pouvez définir une enchère pour chaque mot clé du groupe d’annonce. Le montant spécifique attribué à un mot clé donné remplace l’enchère par défaut commune à tout le groupe d’annonce.

     

     

    Conclusion

    La facturation bing Ads est basée sur le payement au coût par clic. Cela signifie que votre compte n’est débité que si un potentiel client clique sur votre annonce. En outre, ce système de payement se subdivise en enchères manuelles et enchères automatiques. Les enchères manuelles requièrent beaucoup d’expérience, c’est pourquoi leur gestion nécessite souvent l’assistance d’une agence de référencement payant. Les enchères automatiques quant à elles sont plus flexibles et moins contraignantes, c’est la raison pour laquelle elle sont conseillées aux débutants.

    L'auteur
    Stephanie Faisandier
    Stephanie Faisandier

    Curieuse, un brin perfectionniste, mais surtout passionnée… Je suis en charge de l’Inbound marketing chez PumpUp depuis 2018. Toujours à l’affût des dernières tendances, j’effectue une veille active dans le monde du web et décrypte l'actualité afin de vous proposer les meilleurs contenus.

    Pour aller plus loin

    Quelle méthodologie pour travailler le SEO ?
    Quels sont les algorithmes SEO de Google ?
    Comment définir son budget SEO quand on est une PME ?