Découvrez nos différentes Expertises métiers à travers, l’Acquisition de trafic,l’Analyse du trafic, et la Conversion. Avec un seul et même objectif: Transformezvos visiteurs en clients.
Menu-Expertises-300x131
Référencement payant Optimisez la visibilité de votre site internet sur vos mots clés stratégiques
référencement-payant_Plan-de-travail-1-420x300
Google Ads Choisissez vos visiteurs et maîtrisez mieux vos dépenses publicitaires sur Google, le premier moteur de recherche en France.
Google Adwords
Bing Bing, second moteur de recherche mondial, avec un coût par clic et un coût d’acquisition plus faible que Google.
BING_Plan-de-travail-1-420x300
Remarketing / retargeting dynamique Relancez vos prospects qui ont visité votre site et rentabilisez vos coûts d’acquisition.
Retargeting-remarketing-dynamique-_Plan-de-travail-1-420x300
Google Shopping Placez les visuels de vos produits en tête de gondole sur le comparateur de prix leader de Google.
Google-shopping_Plan-de-travail-1-420x300
Display Gagnez en visibilité ou en notoriété grâce aux opportunités du display avec Google.
Ggogle-display_Plan-de-travail-1-420x300
Référencement naturel Atteignez la première page des résultats de recherche en optimisant votre site web.
référencement-naturel_Plan-de-travail-1-420x300
SEO On site La priorité de votre optimisation SEO consiste à travailler votre référencement OnSite.
SEO-on-site-420x300
SEO Off site Ne sous-estimez pas l’importance du référencement naturel Off-Site sur votre site internet.
SEO-off-site-420x300
Web Analytics La Data est le pétrole du 21 ème siècle. Elle vous offre la possibilité d’analyser et comprendre vos visiteurs et d’ajuster vos actions.
web-analytics-01-420x300
Google Analytics Apprenez à mieux connaître vos clients en optimisant votre compte Google Analytics.
google-analytics_Plan-de-travail-1-420x300
Call Tracking Mesurez précisément le nombre de ventes ou devis réalisés grâce aux appels entrants.
Call-tracking_Plan-de-travail-1-420x300
Rich Lead Monitoring Croisez vos données avec la solution R&D PumpUp pour mesurer la rentabilité digitale de vos actions.
rich-lead-monitoring_Plan-de-travail-1-420x300
Google Data Studio Rassemblez et transformez vos datas tableaux de bord partageables pour vous aider dans la prise de décision.
Google-Data-studio-420x300
Google Tag Manager Simplifiez l’installation et la gestion de vos scripts de tracking.
Google-Tag-manager-420x300
Data Conciergerie Suivi vos performances webanalytics et prenez les bonnes décisions.
Data-conciergerie_Plan-de-travail-1-420x300
Matomo (Piwik) Piwik, aujourd’hui appelée Matomo, est une alternative webanalytics à Google Analytics, libre et open source, pour garder vos données chez vous
Matomo_Logo.svg
Workshop Atelier stratégique Réalisez un diagnostic et un plan d’actions sur votre présence digitale.
Workshop_Plan-de-travail-1-420x300
Réseaux sociaux Développez et engagez avec succès vos communautés sur les médias sociaux.
réseaux-sociaux-01-420x300
Facebook Ads Si votre cible est présente sur Facebook alors vous avez tout intérêt à annoncer sur Facebook Ads, le ciblage étant très précis cela vous permettra d’obtenir une audience de qualité pour vos campagnes publicitaires.
Facebook_Plan-de-travail-1-420x300
Youtube Gagnez en impact avec vos vidéos sur YouTube.
Youtube_Plan-de-travail-1-420x300
Brand Content Maîtrisez mieux ce qui se dit de votre marque et influencez naturellement vos cibles.
brand-content_Plan-de-travail-1-420x300
Conversion Vous pouvez avoir de nombreux visiteurs sur votre site, cependant s’ils ne convertissent pas il n’y a pas grand intérêt.
Conversion-420x300
Landing page Créez des pages spécifiques pour vos annonces, collectez les données de manière optimisée et augmentez vos conversions.
Landing-page_Plan-de-travail-1-420x300
Test A/B Testez votre site et augmentez vos conversion et vos ventes.
test-A-B_Plan-de-travail-1-420x300
Test Utilisateur Identifiez les points de blocage de votre site pour booster vos conversions.
test-utilisateur_Plan-de-travail-1-420x300
Audit Ergonomique Optimisez votre tunnel de conversion en identifiant les éléments défaillants.
Audit-ergonomique_Plan-de-travail-1-420x300
Eye Tracking Analysez et comprenez le regard utilisateur et optimisez vos conversions.
eye-tracking-_Plan-de-travail-1-420x300
Newsletter et emails Créez un rendez-vous régulier et fidélisez votre communauté.
newsletter_Plan-de-travail-1-420x300
Linkedin Ads Crée en 2003 en Californie le réseau social professionnel Linkedin revendique environ 400 Millions de membres. Découvrez la publicité via Linkedin Ads avec nos Experts.
Linkedin_Plan-de-travail-1-420x300
// Add the new slick-theme.css if you want the default styling

Notoriété : 3 régies web pour faire connaître votre marque à votre cible

  Alexandre Rompteau
  16 minutes
  difficile

Nous traitons fréquemment les sujets liés au référencement payant ou naturel sur notre blog. Cependant, apparaître sur les moteurs de recherche n’est pas le seul moyen de développer son activité digitale. En complément d’une présence complète lorsque vos produits ou services sont recherchés, nous vous conseillons fortement de travailler votre notoriété. Bien sûr, nous allons ici nous focaliser sur la partie digitale. Toutefois, le travail de votre visibilité ne doit pas se limiter à la toile. Il arrive encore aux êtres humains de vivre hors des écrans (et heureusement).

Notoriété
Sur ce sujet, nous traiterons donc des principales régies pour la notoriété chez PumpUp. Non exhaustives et sans chercher à vitupérer les autres régies, elles permettent toutefois de toucher une audience très importante. Volontairement, nous ne traiterons pas ici de Remarketing qui est lié à une première interaction avec votre marque.

 

Google Display Network: Afficher votre marque sur l’immense réseau de Google

 

Comment fonctionnent les campagnes Display sur Google Ads ?

La gestion des campanes Display sur le réseau Google passe donc par la régie Google Ads. Lors du lancement d’une campagne, vous pouvez sélectionner un objectif puis un type de campagnes. Pour accroître votre notoriété digitale, nous préconisons un objectif de trafic. Il est possible de lancer une campagne Display à partir d’objectifs bien plus sexy (ventes, prospects), mais, par expérience, les résultats sont bien moins évidents malgré les efforts du géant américain à ce sujet.

 

 

Vous pourrez ensuite configurer votre campagne en ciblant des emplacements ou des cibles plus ou moins précises. Une fois vos bannières publicitaires créées via l’outil Google Ads, vous pourrez alors diffuser vos messages auprès de millions d’internautes. Rentrons donc dans le détail:

 

Les budgets nécessaires pour réussir sa campagne Display sur Google

Il n’y a quasiment aucune limite budgétaire sur le Display Google. Mieux vaut donc se baser sur vos objectifs de visibilité ou de trafic. À l’instar du Search, vous pourrez payer au clic. L’interface propose également un paiement au milles impressions (CPM) mais nous le déconseillons. Ce dernier augmente votre volume d’affichage mais, en creusant, vous vous apercevrez que ces derniers sont issus de sites ou applications peu qualitatifs.

Tout est question de mathématiques donc : comptez un prix du clic aux alentours des 20 centimes. Donnez-vous un objectif de visites et calculez le budget nécessaire. Le taux de clics de vos annonces devrait tourner autour de 0,6% (vous calculerez donc votre volume d’impressions pour un budget x).

Pour une campagne réussie, nous déconseillons de prévoir un budget inférieur à 500€/mois sur six mois. Comme pour la télévisions, il faut imprimer la marque un minimum de temps dans l’esprit de votre cible pour obtenir un résultat concret.

 

Les ciblages sur le Google Display Network

C’est le point fort de cette régie. Le nombre de ciblages est conséquent et vous avez (encore) un réel contrôle sur vos affichages. Passons donc en revue les différents ciblages.

Emplacements: Le plus simple. Vous choisissez directement sur quels sites vos bannières seront diffusées. Vous pourrez taper directement les sites voulus sur l’interface et vous verrez s’ils font partie de l’inventaire. Google vous annonce ainsi le volume d’impressions hebdomadaires possible.

 

 

Identité des utilisateurs : Ce ciblage est rarement utilisé seul. Il se concentre sur le statut parental, l’état civil, le niveau d’études et le statut d’occupation du logement. Big Brother vous avez dit ? Attendez de voir la suite…

Centre d’intérêts et habitudes des utilisateurs : l’interface vous propose ici des catégories d’affinités. Comprenez par là des thématiques précises liées aux historiques d’achats et de lectures des internautes. La précision est redoutable: vous pourrez ainsi cibler les clients de commerces de proximités plutôt que de supermarchés ou encore les aficionados du bricolage.

Ce que les utilisateurs prévoient d’acheter ou recherchent activement : Ici, l’historique n’est plus de mise. Nous parlons des achats futurs ! Mais comment Google peut-il prévoir ce que nous voudrions demain ? Par notre historique de recherches bien sûr. Les acheteurs Web compulsifs sont de plus en plus rares. Nous prenons désormais notre temps de comparer. C’est une réelle boîte de Pandore pour le géant américain. Fournitures scolaires, pièces automobiles par marque ou encore projets immobiliers ne sont qu’une infime partie des ciblages possibles. 

Ciblage d’audiences personnalisées : Un nouveau type de ciblage est présent sur Google Ads depuis quelques semaines et il est important pour vous de maîtriser ce nouveau format ! Le ciblage par une audience personnalisée vous permet de prendre l’audience d’un site, d’une application ou autre pour la cibler sur des sites, applications, ou chaîne YouTube qui permettent l’apparition de bannière. En détail, cela vous permet de réaliser  :

  • un ciblage par intérêt : vous pouvez ajouter un terme précis ou non sur un intérêt que vous souhaitez cibler. Par exemple : vous pouvez cibler le terme “référencement payant” pour cibler toutes les personnes qui ont tapé ce terme sur le search ou ont consulté des pages web en lien avec ce terme.
  • un ciblage par url : vous pouvez cibler des urls précisent de sites web. Concrètement vous pouvez cibler des vidéos YouTubes, des pages de concurrents, des pages de partenaires ou n’importe quelles autres pages intéressantes pour votre business. Par exemple : vous pouvez cibler un concurrent très virulent qui emploie plus de moyens que vous et dont vous ne pouvez pas concurrencer sur le référencement payant. Cela vous permettra de bénéficier de son acquisition de trafic pour booster le vôtre à moindre coût.
  • un ciblage par application : vous pouvez cibler une ou plusieurs applications via le Playstore Android. Par exemple : vous pouvez cibler l’audience d’une application comme Petit Bambou qui représente une audience basée sur la recherche du calme, du bien-être et de la sérénité.
  • un ciblage par lieu géographique : vous pouvez cibler un parc ou un lieu précis géographiquement. Attention, il ne s’agit pas de cibler par une zone comme nous pouvons déjà le faire mais plutôt le fait de cibler un lieu avec une nomination précise.  Par exemple, vous pouvez cibler toutes les personnes qui se sont rendus dans des bijouteries en France.

Ce ciblage est beaucoup plus puissant que ce qu’il existait auparavant ! Néanmoins, il faut savoir correctement le configurer, ajuster son message à son public et savoir qualifier son ciblage. Nous avons eu l’occasion de le tester dès la beta et nous avons développé un process qui vous permet d’économiser 70 à 90% de votre budget en ciblant directement la cible idéale pour vous.

Le Display Discovery : Si vous n’êtes pas au courant, il y a un nouveau support pour apparaître sur le mobile, Google Discovery. Concrètement, il s’agit d’être présent dans l’actualité mobile disponible sur Google lorsque vous êtes sur la HomePage ou sur YouTube. Mais cela ne s’arrête pas là ! Le visuel est revu et vous permet d’être similaire à un carrousel sur Facebook. Vous pouvez donc afficher plusieurs images que l’internaute peut défiler et ainsi créer plus d’interactions et du coup plus de potentiel à le faire venir sur votre site. 

 

 

Les visuels des bannières Display Google:

Depuis 2019, un seul format est accepté sur Google: le Responsive. Plutôt que de revenir sur les formats, vous trouverez tout ce qu’il vous faut savoir directement sur cet article:  Formats bannières display

 

Quelques exemples de bannières:

Vous pouvez également directement ajouter une vidéo issue de YouTube au sein de votre bannière Display. Percutant, nous conseillons toutefois de vous limiter à une vidéo inférieure à 20 secondes. Bien sûr, vous devez être propriétaires des images et vidéos mises en avant. Vous pouvez également utiliser des éléménts libres de droit. Ceci est valable pour toutes les régies.

 

Comment fonctionnent les campagnes Facebook Ads ?

Attention, il ne faut pas confondre la régie publicitaire Facebook Ads (gestionnaire de publicités) et les posts sponsorisés depuis votre interface Facebook !

Le fonctionnement d’une campagne Facebook Ads est similaire à une campagne Google Ads. En effet, vous retrouvez la hiérarchie suivant : 

 

  • la campagne : où vous choisissez les objectifs de votre campagne, la gestion du budget et la durée de celle-ci
  • l’ensemble de publicité : c’est l’équivalent du groupe d’annonces. C’est la partie la plus importante de votre stratégie car c’est ici que vous choisissez l’audience que vous ciblez, l’emplacement que vous utilisez et la zone géographique sur laquelle vous vous concentrez.
  • l’annonce : c’est directement ici que vous choisissez le format pour apparaître sur la régie. Autant vous dire qu’il faut bien réfléchir en amont sur les visuels que vous utilisez ainsi que le message. 

 

Les indispensables : UTM & Script

Sur Google Ads, il suffit d’implanter le script Analytics et de paramétrer votre compte Google Analytics pour suivre votre trafic et vos conversions. Sur Facebook Ads, il faut savoir implanter le Pixel qui est un script similaire à Analytics mais qui permet de remonter les conversions liées à Facebook directement sur la régie. Cela permet d’attribuer des conversions à cette régie là où Analytics ne peut les voir. C’est à dire : le prospect voit une annonce Facebook et va taper dans Google votre marque pour vous retrouver afin de convertir. Analytics attribue la conversion aux résultats naturels alors que la personne a vu votre annonce à la base. Et le Pixel, vous permet de suivre cette conversion et de l’attribuer à Facebook.

Le Pixel ne suffit pas ! En effet, il faut savoir aussi traquer le prospect sur Analytics pour suivre son cheminement sur votre site une fois qu’il a cliqué sur votre annonce. En effet, Analytics ne fait pas la distinction entre Facebook “naturel” et la régie publicitaire Facebook. Afin de suivre et de pouvoir distinguer votre trafic et vos conversions, il vaut faut employer un UTM. Il s’agit d’un bout de code à ajouter à votre URL.

Par exemple : nous lançons une publicité pour PumpUp sur la régie publicitaire Facebook Ads. Nous avons besoin d’un script UTM. Voilà ce qu’il vous faut pour faire votre script : 

  • la page de destination : https://www.pumpup.fr/
  • la régie utiliser : facebook
  • le format utilisé : coût par clic (cpc) = payant
  • le nom de la campagne : publicité PumpUp

 

Ce qui nous donne l’UTM suivant :

https://www.pumpup.fr/?utm_source=facebook&utm_medium=cpc&utm_campaign=publicite-pumpup

 

Les budgets nécessaires 

Le budget nécessaire pour vos campagnes Facebook Ads peut-être illimité comme le nombre de stratégies que vous pouvez employer. Alors comment définir votre budget sur cette régie ? Il faut y voir plusieurs méthodes en fonction de la taille de votre audience. L’objectif peut être de cibler votre audience le plus rapidement possible et donc de mettre un budget important. Dans le cas contraire, avec un budget plus faible, vous pouvez faire durer votre audience sur le long terme sans devoir renouveler vos annonces ou cette audience. 

Il est assez difficile de proposer un budget pour une taille d’audience. En effet, il y a toujours le phénomène de concurrence, de niveau de qualité de vos annonces, du type d’annonces et d’emplacements que vous avez choisis. Partez du principe que vous avez un certain budget alloué et que vous devez créer la stratégie la plus efficace avec celui-ci. Que vous soyez que Google ou sur Facebook, la stratégie doit être optimisé en fonction de votre budget. Que vous ayez un budget illimité ou très limité, vous devez bien réfléchir où vous devez allouer votre argent de manière intelligente. Je vous invite à regarder notre webinar dédié à Facebook Ads.

 

Les ciblages 

Pour nous il y a 2 types de ciblage sur la régie publicitaire Facebook Ads. Le premier est un ciblage lié à des intérêts que les utilisateurs peuvent avoir. Cette donnée est lié à leurs historiques, leurs abonnements, leurs likes, et toutes leurs interactions. C’est le type de ciblage pour réaliser de l’acquisition. Vous pouvez l’utiliser dans tous types de stratégies. Le second ciblage représente le remarketing sous plusieurs formes :

 

Les visuels 

Le format des visuels sur Facebook est unique. C’est-à-dire qu’il n’y a qu’un seul format conseiller : le format carré. Que vous employiez des vidéos, des images ou des GIFs, il faut vous contraindre au format 1:1. Il est possible d’utiliser des formats différents mais ils ne sont pas conseillé par la plateforme ou vraiment sur des annonces spécifiques : Instant Expérience, Story... où il faudra un format mobile.



La lecture des résultats

La partie la plus intéressante qui peut être un frein sur Facebook est la lecture des résultats. En effet, il faut déjà avoir correctement son Pixel avec ces événements ainsi que d’avoir intégré des UTMs qualitatives. Considérons que cette partie est correcte sur votre compte. Il vous suffit d’ajouter les colonnes concernées à votre tableau. Rendez-vous sur l’onglet des colonnes personnalisées sur la droite de votre écran puis sélectionnez “Personnaliser les colonnes”.

 

 

Ensuite, un onglet va s’ouvrir où vous pourrez cocher les cases qui vous intéressent :

 

Vous obtenez donc une première approche de vos résultats suite à vos campagnes sur la régie Facebook Ads. Mais bien entendu ce n’est qu’une première esquisse de vos réels résultats. Sur Analytics, vous pouvez vous rendre sur l’onglet “Tout le trafic” / “Source-Support” :

 

 

Vous apercevrez une ligne “facebook / cpc”, il s’agit du trafic Facebook payant qui interagit avec votre site. Vous pouvez visualiser ce trafic uniquement si les UTMs sont correctement paramétrées. De plus, avec des objectifs Analytics paramétrés pourrez suivre leur comportement et leur conversion (d’où l’importance de la data).

 

 

Quelques exemples de visuels sur la régie : 

 

Photos :

 

 

Vidéo : 

 

 

Carrousel :

 

Yahoo Gemini: et si vous diffusiez votre marque sur du contenu Premium ?

 

 

Comment fonctionne la publicité native sur Yahoo ?

Les publicités natives de Yahoo regroupent des images et vidéos in-feed qui s'intègrent parfaitement aux sites éditoriaux de la régie. Par in-feed, nous entendons ainsi des publicités au sein d’articles ou de listes d’articles.

 

                                                     

 

77% des internautes français consultent des sites de la galaxie Yahoo (Source : Mediametrie//NetRatings, Audience Internet Global, France, Septembre 2019). L’avantage de la régie Yahoo Gemini est la qualité des sites présents. Toujours d’après Médiamétrie, 66 % des utilisateurs font confiance aux publicités sur un site premium. Vous aurez donc compris l’intérêt de cette régie. À noter que l’extension du partenariat entre Microsoft et Yahoo vous permet désormais d’accéder aux inventaires native Microsoft News, MSN et Edge via cette plateformes. 

 

Les budgets nécessaires pour diffuser sur Yahoo Gemini

Le ticket d’entrée est plus élevé que sur Google puisqu’en dessous de 1 000€/mois, cette régie n’a peu d’intérêt. Pourquoi ? Car elle fonctionne via un Machine Learning puissant qui ne peut être efficace que par un volume suffisant. Le prix du clic est inférieur à Google puis aux alentours des 10 centimes

 

Les ciblages

 

                         

 

Un reach de plus de 21M d’utilisateurs mensuels en France est à votre portée avec cette régie native. Le ciblage se fait automatiquement par l’algorithme mais voici les signaux pris en compte.

  • 265 millions de requêtes par mois sur les moteurs Yahoo et Bing.
  • 900 millions de mails reçus par mois analysés sur les boîtes Yahoo et Outlook.
  • 14K confirmations de commandes reçues chaque jour des sites partenaires.
  • 900 millions de pages vues par mois.
  • 4,7 millions d’utilisateurs logués sur leurs comptes Yahoo et Microsoft suivis.
  • 4,3 millions de Visiteurs uniques Twitter trackés chaque mois.
  • 17 millions de téléphones mobiles Nokia et Microsoft actifs. 
  • 20M utilisateurs identifiés sur 2 appareils ou plus.

Vous comprendrez donc qu’étant donné l’importance des informations reçues, l’algorithme a de quoi travailler en toute sérénité pour vous garantir des performances intéressantes...si votre budget est suffisant. 

 

Les formats d’annonces innovant de la régie Yahoo

  • Les annonces dynamiques de produits (DPA) permettent aux annonceurs de recibler les internautes en fonction de leur navigation sur votre site: historique d’achat, abandon panier...

 

  • Les publicités de portefeuille mobile permettent aux marques de supprimer la frontière du web et du monde physique via une campagne de publicité native en plein écran offrant des coupons de réduction téléchargeables. Des notifications push en fonction de l'heure et de l'emplacement peuvent également être déclencher (par exemple proche d’un point de vente). 

 

  • Les annonces de compte à rebours créent permettent de promouvoir des ventes flash avec un compte à rebours attirant l'attention des internautes.  Idéal pour les achats impulsifs sur des périodes clés comme le Black Friday ou le premier jour des soldes.

 

La régie permet également des publicités en réalité augmentée ou 3D mais cela reste à la marge. 



La lecture des résultats de vos campagnes de notoriété digitale

C’est souvent le principal frein au Display. Comment appréhender les résultats ? Il est tout à fait possible de générer des contacts ou des ventes directements mais, soyons honnêtes, cela est plutôt rare. Nous conseillons de nous attacher à trois principaux indicateurs:

L’évolution des requêtes marque: cette partie est simple. Si votre marque gagne en notoriété, elle devrait être plus recherchée. Analysez l’évolution des requêtes sur votre Search Console pour en avoir le coeur net. Dans l’exemple ci-dessous, nous observons une réelle hausse des requêtes Google de la marque de notre client sur les trois derniers mois.

 

 

L’évolution du trafic hors marque: Sans aller jusqu’à chercher votre marque, vous devriez voir une hausse notable de vos taux de clics SEA et SEO à position équivalente. En effet, un internaute a tendance à visiter les sites des marques qui lui parlent. Une bonne campagne Display peut donc indirectement baisser votre prix du clic SEA (car hausse du taux de clics et donc du niveau de qualité) et améliorer vos positions SEO (basée également en partie sur votre taux de clics).

La comparaison des modèles d’attribution. Cette notion peut s’avérer complexe. Il s’agit simplement d’étudier les résultats de vos ventes en prenant l’intégralité du parcours client. Ainsi vous pourrez voir si, avant d’acheter, vos visiteurs ont cliqué sur vos bannières. Différents modèles d’attribution sont disponibles sur Google Analytics. Nous vous conseillons particulièrement celui “basé sur la position”. Ce dernier attribuera un pourcentage différent de la valeur de conversion à chaque clic. Le premier et le dernier étant les plus valorisés. Dans l’exemple ci-dessous, nous comparons le modèle basé sur la position avec le modèle classique au dernier clic. 56% de ventes supplémentaires découvertes et qui n’auraient probablement pas eu lieu dans le Display ! À noter que pour Facebook et Yahoo, cela nécessitera l’utilisation de scripts UTM.

 



Conclusion

Google, Facebook, Yahoo: peu importe la régie, elles vous permettent toutes d’afficher votre marque auprès d’internautes susceptibles d’être intéressés par vos produits et services. Il n’y a pas de régie réellement meilleure qu’une autre ; autrement les autres n’auraient pas survécu ! Nous ne saurions vous en conseiller une en particulier toutefois voici un tableau résumant une force et une faiblesse par régie afin de - peut-être - vous guider dans votre choix:



RÉGIE

FORCES

FAIBLESSES

GOOGLE

volumes de sites

pas toujours pertinent

FACEBOOK

réseau social essentiel

seul Facebook et Instagram de pertinent

YAHOO

qualité des sites

budget d’entrée plus important





Laisser un commentaire

L'auteur

Alexandre Rompteau

Alexandre Rompteau

Traffic Manager à PumpUp, passionné par l’innovation digital et les outils de référencement. J’opère dans la structuration, le suivi et le conseil de votre e-business et contribue à la newsletter interne.

Explorer d'autres articles en lien avec ce thème