Dans cet article :

    Comment engager vos collègues pour nourrir votre ligne éditoriale ?

    Vos collègues, vous les aimez ou vous les détestez mais vous avez besoin d’eux ! 

    Particulièrement si vous êtes responsable digital-e, marketing ou communication et que vous devez mettre au point une stratégie éditoriale.  

    Car à partir du moment où vous vous lancez dans la création de contenu, vous avez besoin d’accéder à leurs savoirs et leurs expertises pour alimenter votre ligne éditoriale

    Rassurez-vous, vous n’êtes pas seul-e, beaucoup de journalistes se retrouvent dans cette situation. Eux aussi doivent trouver de bonnes infos et les sourcer.

    Je suis sûr que ça arrive même aux meilleurs, je pense notamment à Florence Aubenas ou encore à Hugo Clément. So ! 

    Plus sérieusement, comment impliquer vos collègues pour alimenter votre ligne éditoriale ? Comment établir une relation de confiance et les amener à partager les informations dont vous avez besoin ?

    Voici le plan d’action que je vous propose. 

    • Mobiliser l’intelligence collective 
    • Tirer profit de l’Employee Advocacy ? Et vous servir du social selling de vos gentils collègues… enfin de celles et ceux qui postent leur expertise
    • Mettre en avant le partage d’expérience et la mise en place des piliers de contenu

    Et si on commençait par une petite citation :

    « Se réunir est un début ; rester ensemble est un progrès ; travailler ensemble est la réussite » Henry Ford

    Comment mobiliser l’intelligence collective de votre entreprise ? 

    Tout est là, vous devez mobiliser l’intelligence collective dans votre société, votre PME, votre ETI. C’est votre priorité aujourd’hui. 

    La notion d'intelligence collective

    La notion d’intelligence collective ou collaborative suscite un intérêt croissant. Grâce à la multiplication et au développement des outils digitaux stimulant l’échange et le partage de connaissance, cette notion est en plein boom. 

    Avant toute chose, une remarque pleine de bon sens : Il faut donner pour recevoir ! Voila, il faut donner pour recevoir mais qui commence ? 

    La réponse exige un changement de mentalité, pour passer des connaissances partagées à celle de l’intelligence collective. 

    Je pense aux documents partageables comme Google doc et Google Sheet ou comme les messageries instantanées interne style Slack ou encore Notion qui sont des plateformes collaboratives.

    Vous allez pouvoir vous appuyer sur cette mutualisation du travail et l'utiliser à bon escient. 

    Quels sont les leviers à votre disposition pour faire circuler l’information en interne ?

    L'intelligence collective se niche et trouve racine au cœur de votre société.  L'idée est de recenser et réunir les bonnes personnes détentrices du savoir et des connaissances. 

    Qui détient l’autorité sur la question ? Qui est en possession des infos, des ressources et de l’expertise ? Qui a enfin besoin des réponses à tel problème ou telle question ? 

    Vous devez inviter un noyau représentatif de ces parties prenantes et partir explorer avec eux vos infos de marque, consignées dans un rapport d’audit partageable avec tous. 

    En mobilisant les énergies, vous allez  mettre en place un process de co-responsabilisation des équipes. 

    Maintenant que vous avez identifié les bonnes personnes et vos besoins, qui a besoin de réponses, engageons ces délégations afin qu'elles puissent contribuer à inspirer des solutions !

    Pour se résumer, les leviers à votre disposition pour faire circuler l’information sont :

    • les analyses conversationnelles
    • la création de hubs de contenu
    • les outils de partage collaboratifs 
    • un top CRM comme celui d'Hubspot qui regroupe tout 

    Nouveau call-to-action

    Comment tirer profit de l’Employee Advocacy ? Et vous servir du Social Selling de vos gentils collègues… enfin de celles et ceux qui postent 

    92 % des personnes se fient davantage aux recommandations de leurs pairs qu’aux annonces des entreprises. Et oui, on appelle ça la preuve sociale ou encore l’Employee Advocacy. Bon les anglicismes, ça va 5 mn alors je vous traduis. 

    L'Employee Advocacy, c'est quoi ? 

    L’objectif est d’encourager les employés à participer à la communication et à les inciter à partager les contenus à forte valeur ajoutée sur leurs propres réseaux sociaux. 

    Pour se résumer, vos salariés doivent devenir peu à peu des influenceurs de marque sur vos réseaux sociaux, tout simplement reconnus pour leur expertise dans les domaines dans lesquels ils exercent.  

    L'Employee Advocacy est très lié au Social Selling puisque les messages diffusés vont permettre d'accentuer leur visibilité et d'acquérir une meilleur capacité de mise en contact avec des prospects.

    Un programme de Social Selling sans la mise en place d'une stratégie d’Employee Advocacy n’est d’ailleurs pas totalement efficace.

    Il faut nourrir votre ligne éditoriale 

    Le baromètre annuel d'Edelman montre que les consommateurs font deux fois plus confiance au personnel d'une entreprise qu'à sa hiérarchie, ce qui signifie qu'il est payant de développer une équipe empathique qui va communiquer en son nom, à tous les niveaux de l'entreprise !

    Encore un chiffre qui parle de lui-même : il y a 8 fois plus d'engagement grâce au contenu partagé par les employés que via les canaux traditionnels. 

    Vous devez donc instaurer une veille sur le Social Selling de vos équipes et passez en mode espion pour scruter de près toutes leurs publications et ainsi nourrir votre ligne éditoriale

    Je rappelle votre objectif premier  : visiter le cerveau de vos collaborateurs en toute transparence pour aspirer leurs connaissances (oui c’est un peu violent mais tellement vrai !) 

    Comme ici où nos équipes Growth et Tech mettent en lumière leur nouvelle certification Hubspot Platinum. 

    Trophée Hubspot social selling

    Mettre en avant le partage d’expérience et la mise en avant des expertises 

    Pour mettre en place ce partage, vous devez donc réussir à matcher votre expertise métier et votre savoir-faire éditorial. Pour créer des contenus encore plus engageants et à forte valeur ajoutée.

    Cette collaboration à 4 , 8 , 16, 32 mains (sic) avec votre équipe doit vous servir à évaluer ensemble vos objectifs de communication, le ton à adopter et les messages que vous voulez publier. Sans oublier le vocabulaire autorisé ou non dans votre univers métier et le niveau d’inclusivité attendu.

    Vous devez miser sur l’émotion, la simplicité, l’innovation et la structuration.

    Pourquoi ? Tout simplement car ce sont des valeurs qui parlent à tout le monde.

    L’émotion 

    Nous avons tous un langage commun : les émotions. Vous devez déclencher des émotions, un ressenti affectif. En moyenne, vous avez 2 secondes pour obtenir l’attention de vos collègues. Les premiers mots, premières phrases de votre prise de parole sont primordiales. Le but est de vous crédibiliser auprès de vos équipes en stimulant leurs émotions pour qu’ils partagent leurs expertises.  Soyez clair et transparent et ne vous cachez pas derrière votre petit doigt. 

    La simplicité 

    C'est un élément clé. C’est ainsi que vous pouvez échanger vos idées, vos opinions, vos réussites de façon simplifiée et centralisée. Votre objectif est d’être compréhensible et d’enrichir votre propre expérience, en développant des contacts experts au sein même de votre structure. 

    L’innovation

    Pensez à innover. Pourquoi pas la vidéo ou encore un podcast interne hebdomadaire pour vous adresser à vos collaborateurs ! Soyez imaginatifs et adaptez vous à votre univers sectoriel. 

    • Ce qui fonctionne bien aujourd’hui aussi,  ce sont les quizz et autres sondages que vous pouvez lancer (en mode Kahoot) . Ou pourquoi pas la création d’un salon comme avec Discord qui est un canal permettant d'échanger par messages (salon textuel) ou en visioconférence (salon vocal). 

    La structuration

    L'idéal est un peu de mâcher le travail de recueil du savoir de vos équipes en regroupant par catégories, style 3 ou 5, pour cadrer le champ de vos sujets de communication et donc de vos piliers de contenu. L’objectif est d’aborder toutes les thématiques possibles gravitant autour de votre activité. 

    Seul, on va plus vite. Ensemble, on va plus loin !

    Comme je le rappelle systématiquement, la seule posture viable dans le temps pour réussir, c’est un programme gagnant pour votre marque, vos ambassadeurs et les contacts de vos ambassadeurs.

    D'ailleurs je vous propose un petit exercice à faire : peut-être avez-vous d’autres idées que je n’ai pas eues pour embarquer vos collègues et leurs savoirs avec vous ?

    Inscrivez-les en commentaires et je me ferais un plaisir de vous répondre. 

    Au plaisir de poursuivre la discussion sur Linkedin ou en privé.

    Nouveau call-to-action

     

     

    L'auteur
    Alexandrine Betbeder
    Alexandrine Betbeder

    Rédactrice web en stratégie éditoriale. J’utilise l’écrit et la vidéo pour créer du contenu pour nos agences et nos clients. Présente sur les évènements majeurs de Google et de l’agence PumpUp, mon objectif est de retranscrire conseils, avancées majeurs, émotions pour nos lecteurs et abonnés !

    Pour aller plus loin

    Quelle méthodologie pour travailler le SEO ?
    Quels sont les algorithmes SEO de Google ?
    Comment définir son budget SEO quand on est une PME ?