Découvrez nos différentes Expertises métiers à travers, l’Acquisition de trafic,l’Analyse du trafic, et la Conversion. Avec un seul et même objectif: Transformezvos visiteurs en clients.
Menu-Expertises-300x131
Référencement payant Optimisez la visibilité de votre site internet sur vos mots clés stratégiques
référencement-payant_Plan-de-travail-1-420x300
Google Ads Choisissez vos visiteurs et maîtrisez mieux vos dépenses publicitaires sur Google, le premier moteur de recherche en France.
Google Adwords
Bing Bing, second moteur de recherche mondial, avec un coût par clic et un coût d’acquisition plus faible que Google.
BING_Plan-de-travail-1-420x300
Remarketing / retargeting dynamique Relancez vos prospects qui ont visité votre site et rentabilisez vos coûts d’acquisition.
Retargeting-remarketing-dynamique-_Plan-de-travail-1-420x300
Google Shopping Placez les visuels de vos produits en tête de gondole sur le comparateur de prix leader de Google.
Google-shopping_Plan-de-travail-1-420x300
Display Gagnez en visibilité ou en notoriété grâce aux opportunités du display avec Google.
Ggogle-display_Plan-de-travail-1-420x300
Référencement naturel Atteignez la première page des résultats de recherche en optimisant votre site web.
référencement-naturel_Plan-de-travail-1-420x300
SEO On site La priorité de votre optimisation SEO consiste à travailler votre référencement OnSite.
SEO-on-site-420x300
SEO Off site Ne sous-estimez pas l’importance du référencement naturel Off-Site sur votre site internet.
SEO-off-site-420x300
Web Analytics La Data est le pétrole du 21 ème siècle. Elle vous offre la possibilité d’analyser et comprendre vos visiteurs et d’ajuster vos actions.
web-analytics-01-420x300
Google Analytics Apprenez à mieux connaître vos clients en optimisant votre compte Google Analytics.
google-analytics_Plan-de-travail-1-420x300
Call Tracking Mesurez précisément le nombre de ventes ou devis réalisés grâce aux appels entrants.
Call-tracking_Plan-de-travail-1-420x300
Rich Lead Monitoring Croisez vos données avec la solution R&D PumpUp pour mesurer la rentabilité digitale de vos actions.
rich-lead-monitoring_Plan-de-travail-1-420x300
Google Data Studio Rassemblez et transformez vos datas tableaux de bord partageables pour vous aider dans la prise de décision.
Google-Data-studio-420x300
Google Tag Manager Simplifiez l’installation et la gestion de vos scripts de tracking.
Google-Tag-manager-420x300
Data Conciergerie Suivi vos performances webanalytics et prenez les bonnes décisions.
Data-conciergerie_Plan-de-travail-1-420x300
Matomo (Piwik) Piwik, aujourd’hui appelée Matomo, est une alternative webanalytics à Google Analytics, libre et open source, pour garder vos données chez vous
Matomo_Logo.svg
Workshop Atelier stratégique Réalisez un diagnostic et un plan d’actions sur votre présence digitale.
Workshop_Plan-de-travail-1-420x300
Réseaux sociaux Développez et engagez avec succès vos communautés sur les médias sociaux.
réseaux-sociaux-01-420x300
Facebook Ads Si votre cible est présente sur Facebook alors vous avez tout intérêt à annoncer sur Facebook Ads, le ciblage étant très précis cela vous permettra d’obtenir une audience de qualité pour vos campagnes publicitaires.
Facebook_Plan-de-travail-1-420x300
Youtube Gagnez en impact avec vos vidéos sur YouTube.
Youtube_Plan-de-travail-1-420x300
Brand Content Maîtrisez mieux ce qui se dit de votre marque et influencez naturellement vos cibles.
brand-content_Plan-de-travail-1-420x300
Conversion Vous pouvez avoir de nombreux visiteurs sur votre site, cependant s’ils ne convertissent pas il n’y a pas grand intérêt.
Conversion-420x300
Landing page Créez des pages spécifiques pour vos annonces, collectez les données de manière optimisée et augmentez vos conversions.
Landing-page_Plan-de-travail-1-420x300
Test A/B Testez votre site et augmentez vos conversion et vos ventes.
test-A-B_Plan-de-travail-1-420x300
Test Utilisateur Identifiez les points de blocage de votre site pour booster vos conversions.
test-utilisateur_Plan-de-travail-1-420x300
Audit Ergonomique Optimisez votre tunnel de conversion en identifiant les éléments défaillants.
Audit-ergonomique_Plan-de-travail-1-420x300
Eye Tracking Analysez et comprenez le regard utilisateur et optimisez vos conversions.
eye-tracking-_Plan-de-travail-1-420x300
Newsletter et emails Créez un rendez-vous régulier et fidélisez votre communauté.
newsletter_Plan-de-travail-1-420x300
Linkedin Ads Crée en 2003 en Californie le réseau social professionnel Linkedin revendique environ 400 Millions de membres. Découvrez la publicité via Linkedin Ads avec nos Experts.
Linkedin_Plan-de-travail-1-420x300
// Add the new slick-theme.css if you want the default styling

Industrie française VS internationale : difficultés et espoirs !

Lorsqu'il devait s'offrir une armure, un chevalier de l'Ancien Régime privilégiait un modèle fabriqué en Allemagne ou dans le nord de l'Italie. Les productions françaises — les armures, mais pas seulement — ont quant à elles la réputation d'être de qualité médiocre. Cette image a toujours ou presque été celle de l'industrie française au cours de l'histoire. Une histoire qui, en France, a souvent été douloureuse, destructrice, peu propice au développement économique. Qu'en est-il aujourd'hui, notamment vis-à-vis des autres pays d'Europe et de l'industrie internationale. Quelles sont les perspectives pour l'industrie française ? 

industrie-française-histoire

L'Histoire de l'industrie française

Afin de comprendre les forces et les faiblesses de l'industrie française aujourd'hui, il est important de refaire un petit tour dans le passé  : 

- De Colbert à la Seconde Guerre mondiale…

Les premières grandes fabriques, ou manufactures, sont nées de la volonté de Louis XIV et de son ministre Jean-Baptiste Colbert. Celui-ci souhaite assurer l'indépendance de la France et, pour ce faire, il n'hésite pas à promouvoir la copie de ce qui se fait ailleurs, voire à débaucher des « spécialistes » étrangers. Il fonde par exemple la Manufacture royale des Glaces et Miroirs, pour permettre à terme à la France de se passer des maîtres verriers vénitiens. Plus de 350 ans plus tard — elle est née en 1665 —, cette manufacture est encore, via son héritière, Saint-Gobain, un des principaux fabricants de verre au monde. Le développement industriel de la France ne revêt, au XVIIIe siècle, ni l'ampleur ni la brutalité qu'il prend en Grande-Bretagne, patrie de la Révolution industrielle. Révolution française, règne de Napoléon, place de l'agriculture et maintien des petits ateliers d'artisanat expliquent cette différence. C'est encore l'État qui, sous le Second Empire (1852 à 1870), donne une nouvelle impulsion à l'industrie française. Le système bancaire est transformé, de grands travaux sont lancés, des Expositions universelles vantent les savoir-faire nationaux, etc. La guerre de 1870 porte un coup d'arrêt à cette montée en puissance. À l'issue du conflit, la France, qui est amputée de l'Alsace et la Lorraine, doit verser à l'Allemagne 5 milliards de francs-or et une indemnité de guerre de plus 266 millions. Pourtant, à l'aube du 20e siècle, l'industrie de la France représente 10 % de la production mondiale, celles de l'Allemagne 13%, des États-Unis 22 et de la Grande-Bretagne 32. C'était sans compter avec la Première Guerre mondiale… Si, en 1918, l'Hexagone récupère Alsace et Lorraine, sa population masculine est décimée — près de 2 millions de morts —, l'Est et le Nord industriels sont détruits. À peine remis sur pied, il est à nouveau envahi et occupé par l'Allemagne vingt ans plus tard. Ses villes, ses ports, son industrie, ses infrastructures sont encore une fois rasés…

- L'industrie française, des Trente Glorieuses au 21e siècle

Le plan Marshall, mis en place par les États-Unis, vise à reconstruire l'Europe, mais aussi à assurer des débouchés à l'industrie américaine. Coup double. Et en effet, l'Europe est reconstruite, tandis que les USA assoient leur domination sur le monde. La France, comme les autres pays, se lance dans la consommation de masse. Les usines poussent et tournent à plein régime. L'Hexagone connaît jusqu'au début des années 1970 un taux de croissance moyen de 5 %, sa population croît fortement elle aussi. Ce sont les Trente Glorieuses et le Baby-boom.

Un net ralentissement se produit en 1973, lors du premier choc pétrolier qui provoque le doublement du prix du pétrole. Dès lors, la croissance ralentit, le chômage augmente, l'inquiétude se profile. Les politiques libérales mises en place dans les pays anglo-saxons au cours des années 1980 accélèrent le processus, via la dérégulation des économies, le démantèlement des industries occidentales. Du milieu des années 1990 à la première décennie du 21e siècle, les usines françaises ferment les unes après les autres.

La part de l'industrie française dans la valeur ajoutée passe de 25 % dans les années 1960 à 11 % en 2010. La production automobile française est en grande partie transférée en Europe de l'Est, en Espagne et dans le Maghreb. Quant à l'industrie textile, elle a presque totalement disparu. Pourtant, d'autres pays d'Europe de l'Ouest ont su conserver leur industrie.

 

Les points faibles de l'industrie française aujourd'hui

Au 21e siècle, les produits français souffrent toujours des maux qui étaient les leurs aux 16 ou 17e siècles : qualité insuffisante, image de marque moyenne. À l'opposé, les productions allemandes sont réputées pour leur qualité, leur fiabilité, qui justifient des prix de vente plus élevés. Pourtant, les entreprises allemandes ont elles aussi recours aux délocalisations. Beaucoup parmi elles ont en effet délocalisé en Europe de l'Est une part importante de leur production, tout en conservant l'assemblage final. Ce qui leur permet de continuer à apposer du le très valorisant made in Germany. De même, l'Allemagne concurrence désormais la France sur le marché de l'industrie agro-alimentaire, hier encore point fort de l'Hexagone. Paradoxalement, c'est via des marchandises plutôt bas de gamme que l'Allemagne « attaque », grâce à une main-d'œuvre délocalisée importée d'Europe de l'Est. La France est, en outre, concurrencée par les pays du Sud de l'Europe, qui proposent des produits moins chers, grâce cette fois à leur propre main-d'œuvre meilleur marché. Comment résister ? En montant en gamme…

 

Points forts et perspectives

Tous les produits made in France ne pâtissent pas d'une mauvaise image, loin s'en faut. Le luxe, le spatial, l'industrie cosmétique, celle des médicaments, la fabrication de matériel de transport — avions, trains, tramways, bateaux… —, l'optique ou encore l'armement sont en effet des secteurs d'activité dans lesquels la France excelle. Pourquoi, dès lors, ne pas profiter de cette excellence pour revaloriser chaque secteur de l'industrie ? L'industrie automobile française tente ainsi de monter en gamme pour concurrencer les constructeurs Allemands. PSA, un des deux groupes français, parvient progressivement a changer son image, grâce notamment à DS, sa nouvelle marque premium. Renault, de son côté, essaie de relancer une ancienne gloire, Alpine, pour proposer à terme des véhicules plus valorisants, plus chers. Mais Renault est aussi devenu, en une vingtaine d'années, le champion des voitures pas chères, via sa filiale Dacia. Comment concilier haut de gamme et low-cost ?

L'industrie agro-alimentaire opère elle aussi une transformation avec la montée en puissance du bio. Face à l'appétence des consommateurs pour des produits plus sains, industriels et artisans n'ont d'autres choix que de s'engager. Les changements des habitudes alimentaires des Français provoquent de fait une montée en gamme des produits alimentaires. Si les producteurs nationaux privilégient demain la qualité à la quantité, ils seront forcément concurrencés « en bas » par des produits venus d'Allemagne, d'Espagne ou d'ailleurs. C'est d'ailleurs ce que certains responsables agricoles reprochent aux autorités françaises, qui elles soutiennent la montée en gamme. Mais un autre facteur, le plus important, entre en ligne de compte : la santé des Français. Qui, elle, dépend pour beaucoup de la qualité des produits.

 

Responsables politiques et économiques dessinent des perspectives nouvelles pour l'industrie française, grâce en particulier à une montée en gamme, à une production peut-être moindre, mais de meilleure qualité. Certains secteurs industriels ont montré la voie et jouissent, dans le monde entier, d'une excellente image et, souvent, d'une santé financière enviable. Alors, ce modèle est-il applicable à chaque secteur de l'industrie hexagonale ? 

 

Laisser un commentaire

L'auteur

Eric Huertas

Eric Huertas

CEO et Consultant E-Business au sein de l’agence PumpUp, je mets à profit mon savoir faire au service des TPE, PME et Grands Comptes afin de structurer leur stratégie commerciale digitale et de rentabiliser leurs investissements web.