Dans cet article :

    Comment rédiger une fiche produit efficace pour mon site e-commerce ?

    La fiche produit est l'élément crucial du site e-commerce.

    Dans sa définition, la fiche produit reprend les caractéristiques techniques, la logistique et le message marketing de votre marque.

    Sommaire

    1 - 10 conseils pour créer une fiche produit

    2- Exemple d’une fiche produit réussie

    3- Fiche produit : les erreurs à éviter

    4- 5 outils pour rédiger une fiche produit

    Dans cet article, vous allez apprendre les bonnes pratiques pour rédiger vos fiches produits et en faire des outils de vente.

     

    10 conseils pour créer une fiche produit

    Dans cette première partie, nous allons nous concentrer sur les 8 piliers indispensables pour la rédaction de fiche produit.

     

    #1 Bien construire son squelette SEO

    On commence par le basique du SEO. Votre fiche produit doit plaire aux robots Google. Et pour ça, il faut la structurer selon les guidelines du SEO. C'est à dire des balises <title> et <meta> qui s'affichent directement dans la SERP mais aussi des balises <hn> : h1, h2, h3.

    La balise h1 sera le titre de votre page produit. Les titres et sous-titres seront ensuite développés avec les h2 et h3.

    Il faut aussi mettre en valeur votre mot-clé par des balises <strong> en appliquant la règle des 1%, soit 1 répétition pour 100 mots.

    Les caractéristiques seront souvent découper sous forme de liste, on utilise donc les balises <ul> <li> pour bien les mettre en valeur aux yeux de Google.

    Enfin, on n'oublie pas de bien nommer les images et de leur attribuer une balise alt pour appuyer son référencement !

    programming

    C'est l'une des parties les plus techniques et fastidieuses mais c'est l'une des étapes les plus importantes.

    Après tout, à quoi sert une belle fiche produit si les robots Google n'arrivent pas à la lire et décident de la placer très loin des premiers résultats dans la SERP ?

     

     #2 Ecrire en toute simplicité

    Une bonne fiche produit, c'est avant tout faciliter la lecture de votre visiteur. Pour ça, il faut se contenter de phrases courtes et simples. Adapter son vocabulaire à sa cible est aussi très important. Lorsque vous créer votre identité de marque, vous définissez un ton : professionnel, intellectuel, friendly... Cela se répercute également dans l'écriture de vos fiches produits.

    A noter également que l'utilisateur aujourd'hui "n'a pas le temps" de lire. Privilégier des phrases courtes et percutantes sur le haut de la page est donc la meilleure stratégie.

    Et pour parler chiffres… Une page produit tourne autour de 300-400 mots.

    page-produit

     

    #3 Donner des informations complètes

    Lors de l'achat en ligne, l'utilisateur sera intéressé par les caractéristiques du produit. On ne le voit pas en vrai alors on a besoin de ces éléments de réassurance sur cette fiche produit. Pour acheter un meuble par exemple, avoir des informations sur les dimensions ou les matériaux utilisés sont indispensables. A cela, vous pouvez ajouter le poids, la couleur ou encore le mode de fabrication.

    Comme dit plus haut, on retrouve généralement ces caractéristiques sous forme de liste à puce. Ce format permet d'aérer la fiche et de faciliter ainsi sa lecture.

     

    #4 Parler du bénéfice pour l'utilisateur

    Bien souvent, l'erreur de la fiche produit est celle-ci ! On décortique les caractéristiques du produit mais on en oublie les bénéfices qu'en tire l'utilisateur. Il ne faut pas oublier que la fiche produit est un véritable élément marketing. Lorsqu'on achète un produit, c'est pour en tirer quelque chose.

    Le meilleur exemple que je puisse vous donner pour comprendre ce qu'est "parler bénéfice utilisateur", c'est de regarder les fiches sur les produits cosmétiques par exemple. On retrouve facilement des phrases d'accroches comme "Purifie en profondeur sans dessécher votre peau" ou "contient de l'avocat pour une peau lisse et hydratée".

    Parler des avantages pour l'utilisateur, c'est s'intéresser et répondre à sa problématique = customer-centric.

     

    #5 Utiliser des images de qualité

    Comme évoqué dans le point #2, l'utilisateur n'a pas le temps aujourd'hui et se fie beaucoup au visuel de la fiche produit. Cela s'observe également par le développement du m-commerce qui privilégie le visuel que le textuel.

    C'est donc très important de montrer le produit sous différents angles et avec des photos de QUALITE. C'est à dire que l'image reste nette lorsqu'on utilise la fonction zoom.

    Ne pas hésiter non plus à mettre les produits en situation. Pour les vêtements, on ajoute des photos portées. Pour les meubles, on les met en situation dans un décor. Certains produits peuvent être mis en situation par la retouche d'images comme c'est le cas pour beaucoup de mobiliers. Dans ce cas, il faut que ce soit bien fait afin que l'utilisateur ne voit pas la différence avec une vraie photo.

    salon-esprit-loft-Bloomingville

     

    #6 Faire apparaître les infos liées à la transaction

    Les moyens de paiement sont également à mettre en avant dans une fiche produit. Il est possible qu'ils soient déjà présents dans le footer (pied de page) de votre site. Dans ce cas, il n'est pas forcément nécessaire de l'ajouter puisqu'il sera tout de même visible lorsque l'utilisateur est sur la page produit.

    En revanche, si vous proposez des facilités de paiement comme le versement en plusieurs fois sans frais ou le "essayez d'abord, payez après", il faut bien mettre en avant ces avantages concurrentiels sur votre fiche produit.

     

    #7 Afficher les modalités de livraisons et retours

    Les modalités de livraison doivent être claires et mises en avant sur votre fiche produit. Les différents délais (Standard ou express par exemple) et le prix pour chacune des options.

    Il faut aussi afficher les modalités de retours. Il ne faut pas oublier que ça reste du digital et que les utilisateurs souhaitent généralement avoir la possibilité de renvoyer leur article si celui-ci ne convient pas. Il est donc important d'indiquer les frais qui s'appliquent ainsi que le délai.

     

    #8 Présenter les notes et avis clients

    C'est toujours un plus pour l'utilisateur de pouvoir consulter les avis de vos clients sur un produit. Aujourd'hui les consommateurs font plus confiance aux autres utilisateurs qu'aux marques. En effet, ces avis sont plus impartiaux et plus proches de la réalité que le message marketing de la marque.

    Les avis clients crédibilisent votre marque et sont un véritable élément de réassurance. (Si les notes sont positives bien sûr 😛)

    Assurez vous que ces commentaires soient bien visibles. Pour cela, vous pouvez les mettre sous le titre ou sous la description du produit. Ce qu'il faut impérativement, c'est qu'ils soient visibles au-dessus de la ligne de flottaison.

    Pour rappel : La ligne de flottaison est la ligne qui sépare la partie visible de votre page web dès son chargement de la partie uniquement visible par un scroll.

     

    #9 Proposer des produits similaires ou complémentaires

    Dernier point mais l'un des plus importants, proposer des produits similaires et/ou complémentaires.

    D'un côté, c'est très important pour l'aspect utilisateur. Cette fonction permet de proposer facilement une large gamme de choix à l'utilisateur.

    Vous imaginez une page produit sans lien annexe ? Si l'article vous plait, tant mieux vous procédez directement à l'achat. Autrement, vous devez repartir sur la page précédente ou dans le menu pour trouver les autres produits. Pas très UX comme process.

    C'est également intéressant pour vous car si vous améliorez l'UX et proposer du choix à au prospect, vous convertirez plus facilement celui-ci en client. Vous pouvez également réaliser des ventes annexes qui augmenteront le panier moyen.

    De l'autre, c'est très important pour optimiser votre SEO. Ces liens annexes améliorent le maillage interne de votre site. Ce qui joue un rôle très important dans votre référencement naturel. Ils permettent aussi de faire baisser le taux de rebond sur votre site, autre élément important pour votre SEO.

     

    #10 Une fiche optimisée mobile

    Enfin, on ne le dira jamais assez mais votre site doit être optimisé pour les smartphones. Selon une étude menée par Opinionway, un français sur deux utilise son portable pour acheter en ligne. Cela représente la moitié des utilisateurs. La tendance également est de se renseigner sur son smartphone avant d'effectuer le paiement sur ordinateur. Alors optimiser la version mobile de votre fiche produit, c'est indispensable aujourd'hui ! Phrases courtes, on aère le texte, on adapte les images et le responsive design pour une expérience utilisateur au top !

     

    giphy scrolling

     

     

    Exemple d'une fiche produit réussie

    Voici l’exemple d’une fiche produit efficace et surtout, qui fait vendre.

     

    Avant la ligne de flottaison

    fiche produit réussi -handy

    A première vue, le site est clair, le design est travaillé et les images de cette fiche produit sont attrayantes.

    Le titre est court. Le nombre d’avis et la note globale rassurent. La partie bénéfice client me permet d’en savoir plus sur le produit et s’il me convient. J’aperçois par la même occasion quelques ingrédients.

    J’ai de premières informations sur la livraison, le prix et sur les facilités d’achat.

     

    En dessous de la ligne de flottaison

    Après un premier scroll, je tombe sur les caractéristiques du produit.

    Une partie question fréquente permet d’approfondir ses recherches si besoin.

    On voit ensuite apparaitre les avis avec les commentaires.

    Puis les produits annexes avant de recevoir plus d’informations sur la livraison.

    en dessous de la ligne de flotaison

     

    Fiche produit : les erreurs à éviter

    Maintenant que vous possédez tous nos conseils pour rédiger une fiche produit sur votre site e-commerce, nous allons voir également les pièges à éviter. De cette façon, vous aurez toutes les cartes en main pour écrire une fiche produit efficace et percutante !

     

    Le bloc de texte qui provoque l'indigestion

    Google aime le contenu. Plus on met du contenu pertinent et mieux on est référencé dans la SERP. Mais pour la fiche produit, on évite le bloc de texte illisible pour les personnes comme vous et moi. Comme évoqué plus haut, on utilise des phrases courtes et on aère son texte en faisant des espaces. Ce conseil est a appliqué surtout au dessus de la ligne de flottaison ! Vous pouvez vous permettre un texte un peu plus conséquent en dessous pour plaire aux robots mais le plus important, c'est de plaire aux clients.

     

    Les fautes d'orthographes

    Je ne vais pas m'étaler sur le sujet. Les fautes d'orthographes ça pique les yeux et ça ternit votre image de marque. On hésite pas à se faire relire par une ou deux autres personnes si l'on est pas sûr.

    De la même façon, on évite Google traduction pour traduire sa fiche produit. On privilégie  un humain pour être sûr du vocabulaire.

     

    Les faux avis clients

    Certains professionnels choisissent d'ajouter artificiellement des avis, soit en externalisant cette pratique soit en rédigeant eux-mêmes les commentaires en interne. Même si l'idée peut paraitre alléchante au premier abord, nous vous déconseillons fortement cette pratique. Certains utilisateurs sauront faire la différence.

    Il est donc préférable de s'armer de patience et de laisser ces commentaires arrivés naturellement.

    Même si certains avis sont peu flatteurs, il ne faut pas les supprimer. L'utilisateur pourra toujours trouver un autre levier pour exprimer son mécontentement comme les réseaux sociaux. De plus, ça ne fera qu'augmenter son mécontentement. Si les utilisateurs s'en rendent compte, vous risquez également de perdre en crédibilité.

    Enfin, n'avoir que des avis positifs sur un site internet parait suspect et attirer la méfiance de l'utilisateur. Les utilisateurs n'ont pas les mêmes goûts, les mêmes réactions à certains produits. Même si c'est le rêve de beaucoup de marque, le 100% clients satisfaits n'existe pas.

    Pour palier à ces notes, vous pouvez ajouter une fonctionnalité pour évaluer les commentaires du type "👍 si cela vous a été utile". Il est de plus en plus fréquent de retrouver cette fonctionnalité sur les sites e-commerce. Elle permet de mettre en avant les avis les plus pertinents tout en discréditant les commentaires hostiles et sans fond du type "nul".

    trash-opinion

     

    La duplication de contenu

    La duplication de contenu peut prendre deux formes : duplication externe ou interne.

    La duplication externe, c'est lorsque vous avez récupéré votre texte sur des sites externes. On retrouve souvent cette situation sur les sites revendeurs qui reprennent le descriptif produit du site officiel sans le modifier. Dans cette situation, votre page sera pénalisée par Google et ne remontera pas bien dans la SERP. Il est donc très important d'effectuer ce travail de réécriture pour votre fiche produit.

    Le duplication de contenu interne, c'est lorsque vous avez deux produits similaires et que vous utilisez le même texte.

    Exemple : Vous vendez un pull en noir, marron, beige, rouge, rose, etc sur votre site e-commerce.

    En fonction des paramètres, l'URL du site change. Si vous possédez plusieurs URLs, votre contenu est dupliqué et il faut donc mettre en place des URLs canoniques pour éviter d'être pénalisé. Généralement, gardera l'URL mise en place sur la couleur la plus visitée et on identifiera comme canonique les autres.

    duplication

     

     

    5 outils pour rédiger vos fiches produits

    Outils pour trouver vos mots-clés

    Il existe plusieurs outils pour vous aider à trouver les bons mots-clés. L'outil de planification de mots-clés de Google est gratuit et vous permet d'évaluer les tendances de recherche.

    Personnellement j'utilise depuis plusieurs années Ubersuggest qui compile les données de deux outils Google. Il est utilisable en version gratuite mais vous aurez un nombre limité de recherches par jour.

    Semrush est un outil payant qui vous permettra d'analyser les mots-clés de vos concurrents. (Et bien d'autres analyses… )

     

    Une extension pour vérifier votre structuration

    Il existe une extension gratuite pour analyser la structure de votre page : Smartkeyword.

    Elle vous permettre notamment de vérifier l'intégration de vos balises et les éventuelles erreurs comme des sauts entre les <hn> par exemple. Elle vous donne aussi l'état d'indexation de votre page. C'est l'un des meilleurs outils gratuits pour votre référencement naturel.

     

    Un générateur de synonyme

    C'est un outil vraiment basique mais que j'ai toujours dans ma barre de favoris : le générateur de synonyme. Cela vous permet de trouver facilement des mots similaires pour éviter la redondance dans votre contenu. Ces générateurs sont généralement gratuits. J'utilise synonymo depuis des années et j'en suis pleinement satisfaite.

     

    Outil de rédaction GPT-3

    Les avancées technologiques ont permis le développement d'outils de rédaction de contenu. La plupart d'entre eux utilisent l'intelligence artificielle avec la technologie GPT-3 de l'entreprise OpenAI cofondée par Elon Musk.

    it-is-elon-musk

     

    Cette technologie permet de générer du texte comme un descriptif produit à partir des caractéristiques que vous lui donner. C'est un bon outil d'aide à la rédaction car cela vous permet d'écrire beaucoup plus vite et de trouver d'autres tournures de phrases pour des produits similaires sur votre site e-commerce. En revanche, cet outil ne remplace pas l'humain. Il est important d'opérer à la réécriture du texte fourni pour obtenir un texte exploitable.

    Dans les plus connus du marché, vous pourrez retrouver Copy ou Jasper.

     

    Convertisseur d'images

    Pour alléger votre page web, vous pouvez optimiser les images de vos fiches produits sous le format webp recommandé par Google. Cela jouera sur le temps de téléchargement et donc sur votre référencement naturel. Personnellement, j'utilise Convertio, qui est gratuit, lorsque j'ai quelques images à modifier.

     

    lets-do-this-determined

     

    Je pense vous avoir donner une bonne trame pour commencer à rédiger vos fiches produits ? Qu’est ce que vous en pensez ? 🤔

    J’ajouterai un dernier conseil en guise de conclusion : faites des AB Tests. Surtout pour vos textes car les autres fonctionnalités peuvent être plus difficiles à mettre en place pour de l’AB Testing.

    Plus qu’à vous lancer dans la rédaction de fiches produits. Contactez moi par mail ou sur Linkedin si vous avez des questions ! Je ferai mon maximum pour vous répondre.

     

    L'auteur
    Amélie Benoit
    Amélie Benoit

    Traffic Manager chez PumpUp. J’utilise mes connaissances techniques en marketing digital et e-business pour développer votre présence et rentabilité sur le web. Et parce que le web est en perpétuelle évolution, je vous aide à décrypter les dernières tendances.

    Pour aller plus loin

    5 conseils pour le lancement de vos campagnes Performance Max
    Content marketing, c'est quoi et à quoi ça sert ?
    Pourquoi mon site ne performe pas ? Ou ne performe plus ?